La fiction de la semaine de Kuro

Aller en bas

La fiction de la semaine de Kuro

Message par Kurokame le 12/3/2015, 20:58

Voici les chapitres de la fanfiction postée sur la page facebook :

Lucia ne tenait plus en place. Après quatre longues année de patience et d'efforts, elle touchait enfin son rêve du bout du doigt. Assise en compagnie d'une dizaines d'autres jeunes de son âge, elle attendait que le professeur Abélia leur donne ses ultimes conseils avant de tous les laisser partir à l'aventure sur les routes de Sahto. Car quand enfin la sonnerie retentirait, elle ne serait plus étudiante, mais un dresseur Pokémon à part entière. Le professeur avait suivi un à un ses élèves, et elle leur avait tout apprit. Cette femme aux cheveux grisonnants avait fait preuve d'une patience d'ange envers les jeunes gens impétueux qu'ils étaient tous à leur entrée à l'école, elle leur avait apprit à connaître les Pokémons, à les élever, mais surtout, à combattre, car c'était bien là tout le sujet. Combattre pour défier les champions, prouver sa force et sa valeur, et peut-être devenir Maître un jour.

Plus l'heure approchait, plus le professeur avait du mal à tenir tranquille les élèves dont elle avait la charge. Ils étaient de plus en plus dissipés, et les conversations, d'abord chuchotées, se faisaient de plus en plus bruyantes et animées. Lucia, pas  plus attentive que les autres, l'écoutait d'une oreille distraite leur donner ses ultimes recommandations :

Les champions d'arène sont fort, et les membres de la Ligue le sont bien plus. Préparez bien chaque combat avec soin, et choisissez vos compagnons avec intelligence. Et surtout, soyez à l'heure demain, le choix de votre premier Pokémon est très important pour un dresseur, car il marque le début de votre voyage.

La sonnerie se fit finalement entendre, et les mots du professeur se perdirent dans le brouhaha général, mais elle ne s'en offusqua pas, et un petit sourire s'afficha sur son visage. C'était la même chose tous les ans, les jeunes recrues étaient toujours aussi impatientes. Souvent, elles déchantaient bien vite, mais ça faisait partie du jeu. Seuls les plus forts arrivaient au bout du voyage. Les autres rentraient la queue entre les jambes.

Lucia, soulagée que la journée soit enfin terminée, rangea ses affaires dans son sac et suivit ses camarades hors de la salle de classe, saluant le professeur avant de disparaître dans les couloirs. Les discussions allaient bon train, et le sujet était le même pour tous : le pokémon donné par le professeur. Certains d'entre eux avaient déjà capturé un ou deux pokémons, trouvés aux alentours d'Embellie, la petite ville où ils résidaient, mais le choix restait limité, et la plupart avaient préféré, comme Lucia, attendre d'en recevoir un du professeur. Elle les écoutait hésiter sur leur choix, ne sachant s'ils devaient privilégier l'avantage du type contre le champion d'arène de la ville voisine ou bien suivre leur instinct et choisir le Pokémon qui leur plaisait le plus. Lucia elle-même ne savait pas encore très bien ce qu'elle comptait faire. Elle avait décidé de ne pas trop y réfléchir. Elle improviserait le moment venu, en fonction des Pokémons proposés par Abélia. Ils arrivèrent, après quelques minutes de conversation, dans la cour de l'établissement, qui jouxtait le laboratoire du professeur.  Lucia se retourna, prise de nostalgie, et contempla cette école qu'elle quittait enfin. Elle quitta ses camarades dans le même état d'excitation qu'eux, consciente qu'elle franchissait les grandes portes de l'école pour la dernière fois et que, bientôt, une nouvelle vie allait commencer pour elle.

Une fois chez elle, dans un petit quartier résidentiel près de la sortie d'Embellie, elle salua à peine sa mère et monta les escaliers menant à l'étage à toute vitesse. Là, elle renversa le contenu de son sac à dos à même le sol, ignorant les feuilles remplies de son écriture qui s'envolaient partout dans sa chambre, et elle entreprit d'y fourrer, à la place de ses cours, le contenu de ses tiroirs, et tout objet utile qui lui tombait sous la main. Ses affaires furent vite prêtes. Quelques vêtements de rechange, une bouteille d'eau et des barres énergétiques, une somme d'argent prélevée sur ses économies, et un sac de couchage. Elle compléta le tout par le contenu d'une petite boite en carton décorée, glissée au fond de son placard. Elle en souleva le couvercle et en sorti cinq pokéballs vide. Elle les avaient achetées une à une avec ses économies, et elle avait la première depuis que sa mère avait accepté qu'elle intègre l'école Pokémon. Cinq pokéballs pour les cinq Pokémon qui deviendraient bientôt ses compagnons de route, et une sixième, bien au chaud chez le professeur Abélia.

Elle dormi mal cette nuit là, troublée par un mélange dérangeant de stress, d'impatience et d'angoisse. Elle ne demandait qu'à quitter la petite ville d'Embellie et de partir à la découverte de Sahto, mais elle avait aussi peur de ne pas être à la hauteur. Beaucoup avaient comme elle fait le choix de devenir dresseur pour parvenir un jour à vaincre le maître de la Ligue, et la plupart étaient rentrés avec pour seuls bagages des rêves brisés. Elle espérait devenir assez forte pour ne pas être de ceux-là.

Elle n'avait réussi à fermer l'oeil que quelques heures, et, incapable de trouver le sommeil, s'était levée à l'aube. Elle s'était forcée à avaler le petit déjeuner préparé par sa mère, mais elle avait le ventre noué et chaque bouchée était une péreuve. Elle avait ensuite écouté les interminables adieux de ses parents avec patience, leur promettant de les appeler régulièrement et d'être prudente. Ils savaient qu'elle trouverait tout ce dont elle avait besoin dans les centres Pokémon jalonnant la route, que ce soit un abri ou de la nourriture, mais ils ne pouvaient pas s'empêcher de s'en faire pour elle. Si certains parents laissaient leurs enfants courir les routes sans s'inquiéter, les siens n'étaient pas de cette espèce. Après leur avoir promit pour la douzième fois de téléphoner dès qu'elle serait arrivée à la prochaine ville, elle quitta enfin la maison pour gagner le laboratoire, seule dans les rues presque désertes d'Embellie à cette heure si matinale.

Il était encore tôt, et elle était de toute évidence la première à se présenter aux portes du laboratoire du professeur Abélia. Les autres n'arriveraient sûrement pas avant deux bonnes heures, aussi prit-elle son mal en patience. Elle n'eut pas à attendre longtemps car le professeur apparu dans la petite cours qui se trouvait devant le laboratoire, et l'invita à entrer avec un sourire avenant, la précédant le long des couloirs pour lui montrer le chemin.

Tous les ans il y a au moins une personne qui arrive en avance, lui expliqua-t-elle, mais tu as battu tous les records. Je me suis dis qu'il ne servait à rien de te laisser faire les cent pas devant le laboratoire. Autant te donner ton Pokémon tout de suite, n'est-ce pas ?

Lucia ne dit mot, trop heureuse de recevoir son pokémon avant les autres et de ne pas avoir à attendre plus longtemps pour débuter son voyage. Un grand sourire aux lèvres, elle emboîta le pas au professeur qui l'entraînait vers une grande double porte débouchant sur une salle circulaire aux murs d'un blanc éclatant, tapissés d'innombrables étagères contenant des livres, mais aussi du matériel scientifique.  Deux des assistants du professeur s'affairaient déjà, attablés devant d'épais ouvrages traitant de sujets qui échappaient à Lucia.

Cette année j'ai reçu des Pokémons de la part de professeurs de différentes régions, poursuivit Abélia, aussi le choix est un peu différent de d'habitude.

Tout en parlant, le professeur Abélia ouvrit une mallette, tirée d'un placard qui en contenant plusieurs identiques, et elle farfouilla un moment à l'intérieur, prit quelques instants pour réfléchir, puis elle en sorti finalement 3 pokéballs parfaitement identiques. Elle fit signe à Lucia de la suivre jusqu'à une table, sur laquelle elle plaça les trois pokéballs, face à la jeune fille.

Voici les trois pokémons qui te sont proposés. Tu ne peux en choisir qu'un seul, et il sera alors ton compagnon. Avec lui, tu pourras ainsi partir à la conquête des huit badges d'arène qui, une fois en ta possession, te permettront de défier les maîtres de la ligue. Devant toi se trouvent un Bulbizarre, de type plante, un Héricendre, de type feu, et un Gobou, de type eau.
Un sourire en coin s'afficha sur la bouche du professeur tandis qu'elle plantait son regard droit dans celui de Lucia, guettant la moindre de ses réactions. D'une main, elle lui indiqua les trois pokéballs qui se tenaient devant elle.

Fais ton choix.

" />
avatar
Kurokame
Tavernier (Admin)

Messages : 48
Date d'inscription : 17/10/2014
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fiction de la semaine de Kuro

Message par Kurokame le 28/3/2015, 19:49

La carte du monde, réalisée par Alpha, le seul et l'unique.

[img][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][/img]
avatar
Kurokame
Tavernier (Admin)

Messages : 48
Date d'inscription : 17/10/2014
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fiction de la semaine de Kuro

Message par Kurokame le 28/3/2015, 19:51

Chapitre 2. Résultat du vote de la semaine dernière : Héricendre

Il n'avait pas fallut longtemps à Lucia pour se décider, et son choix s'était fait dès qu'elle avait entendu le nom des Pokémons proposés par le professeur. Elle avait ainsi pointé du doigt l'une des poké ball, un grand sourire fendant son visage.

Je choisi Héricendre.
Très bon choix Lucia. C'est une femelle, elle est encore très jeune et ne connaît pas beaucoup d'attaques, alors fait attention et ne te mesure pas à plus fort que toi. Tu veux lui donner un nom ?
Oui, elle s'appellera... Nova.

Le professeur Abélia saisit la poké ball du milieu et la tendit à Lucia, qui la prit et en fit immédiatement sortir son premier Pokémon afin de le voir enfin. La petite créature était absolument adorable. Ses yeux semblaient en permanence fermés, et des cercles rouges sur son dos marquaient l'endroit par où un Héricendre expulsait ses flammes. Nova était encore un peu petite, mais bientôt, Lucia en était certaine, elle maîtriserait de puissantes attaques de type feu. Elle s'agenouilla pour se mettre à la hauteur de Nova et tendit la main vers le Pokémon pour le laisser s'habituer à elle et à son odeur. Le petit Pokémon la renifla du bout de son long nez, puis vînt se frotter contre la main de sa nouvelle maîtresse.

Ce pokémon est habitué à la compagnie des humains, lui expliqua le professeur Abélia, il n'est pas farouche, mais il en ira peut être autrement avec les Pokémons sauvages. Certains apprécient rapidement la compagnie d'un dresseur, d'autres sont plus rebelles.

Tout en poursuivant ses explications, le professeur Abélia entreprit de fouiller dans un nouveau placard, plein de dossiers contenant les recherches du professeur. Elle en tira une boite d'une main, tandis que de l'autre elle empêchait une montagne de feuilles de s'écrouler sur elle. Elle referma précipitamment les portes du placard puis s'approcha de la table, rangea les deux poké balls restantes, et y posa la boite. Elle contenait des boîtiers rouges de la taille de la main. Le professeur Abélia en attrapa un et le donna à Lucia.

Ceci est un Pokédex. Il te sera d'une aide précieuse lors de ton voyage, car il contient des informations sur de nombreux Pokémons. Elles ont été collectées par les dresseurs qui ont parcouru le monde avant toi ces dix dernières années. C'est un projet très ambitieux qui n'aurait jamais vu le jour sans un vieil ami à moi, le professeur Chen, de Kanto. Vas-y essaye le !

La jeune dresseuse ne se le fit pas dire deux fois, et elle pointa l'appareil sur son Pokémon. Celui-ci afficha presque instantanément ses informations sur un petit écran : « Héricendre se protège en faisant jaillir des flammes de son dos. Ces flammes peuvent être violentes si le Pokémon est en colère. Cependant, s'il est fatigué, seules quelques flammèches vacillent laborieusement. »
Satisfaite, elle referma le Pokédex, puis le glissa dans sa poche, afin de l'avoir à portée de main en cas de besoin. Décidant qu'il était plus que temps pour elle de partir, elle remercia chaleureusement le professeur, puis elle quitta le laboratoire en compagnie de son Pokémon.

Lucia ne se retourna pas en quittant Embellie. Regarder en arrière signifiait qu'elle avait des regrets, mais elle était déterminée, et savait exactement quel était son but, aussi, c'est d'un pas sûr qu'elle s'engagea sur la route 01, Nova trottinant joyeusement derrière elle. Le temps, clair et dégagé, était idéal pour débuter son voyage, et elle marcha d'un bon pas, suivant la petite route de terre sinueuse. De petits buissons poussaient ça et là, mais aucun ne semblait abriter le moindre Pokémon. Lucia, déçue, poursuivait sa route. Elle avait l'habitude des Fouinette et autres Lépidonille qui grouillaient dans les environs d'Embellie, et elle n'avait aucune envie de capturer ces Pokémons. Si elle voulait en croiser un, c'était avant tout pour le combattre.

L'herbe devint peu à peu plus haute autour de la route, plus touffue, et elle arriva bientôt aux épaules de Lucia. Elle décida de prendre son courage à deux mains et s'engouffra dans les herbes, suivie de prêt par Nova. Elle n'y voyait pas grand chose, et elle essaya tant bien que mal de suivre la direction de la route afin de ne pas se perdre. Après quelques minutes, la chance fini par lui sourire, et elle débusqua un Fouinette sauvage. Elle envoya Nova au combat sans hésiter, prête à en découdre.

Nova, attaque Charge !

Le petit Pokémon ne se le fit pas dire deux fois et il fonça tête baissée sur le Fouinette apeuré. Celui-ci tenta de s'enfuir, mais une nouvelle attaque Charge eut raison de lui, et Nova obtînt sa première victoire. Lucia flatta la tête de son compagnon en guise de félicitations et reprit son chemin, fière de ce combat. Plusieurs autres Fouinettes firent les frais de son assurance, et après quelques combat, Nova parvînt même à apprendre l'attaque Brouillard quand, tombant sur une horde, elle chercha à s'enfuir le plus vite possible, effrayée par le nombre d'adversaires en face d'elle.

Lucia était plutôt heureuse du choix qu'elle avait fait pour son premier pokémon. Nova était petite et un peu trouillarde, certes, mais elle sentait qu'elle progresserait très vite. Cependant, elle en avait assez fait pour l'instant. Elle rappela le Pokémon à l'intérieur de sa poké ball et quitta les herbes pour rejoindre la route, dont elle ne s'était jamais vraiment éloignée. Si elle en croyait sa carte, la Ville Averse n'était plus très loin.
Soudain, les herbes s'agitèrent non loin d'elle, et elle recula de quelques pas, prudente. La main sur sa poké ball, elle scrutait les herbes pour voir si rien de dangereux n'en sortait. Ce fut finalement un jeune homme d'une vingtaine d'année qui s'en extirpa, un sac sur le dos et une carte à la main. Il s'avança vers elle, souriant.

Je m'appelle Hubert, enchanté. Je suis en voyage dans la région avec mon frère Norbert, on s'est perdu dans les hautes herbes.

Le Fameux Norbert émergea à son tour de l'herbe et rejoignit son frère sur la route.

Enchanté, je suis Norbert.
Lucia. Je suis dresseuse, je viens d'Embellie, la ville voisine.
Une dresseuse ! Mais c'est fantastique ! S'exclama Hubert. Tu vas peut-être pouvoir nous aider. Dis-moi, est ce que tu connais les Mystherbe ? Ce sont de petits Pokémons plante que l'ont trouve en abondance près de Ville Averse. Il paraît qu'ils adorent cette ville car il y pleut très souvent.
Oui, c'est à cause du lac Tarpaud, ajouta Norbert. Tu savais ça ? À cause du talent des Tarpaud, il pleut très souvent. Les Mystherbe se regroupent dans les environs pour profiter des averses et batifoler dans l'eau. J'aimerai bien voir ça, et peut-être en capturer un, mais je n'ai pas encore réussi à les débusquer. Et qui sait, tu pourras peut être en capturer un toi aussi !
Je vais vous aider à en trouver un, répondit Lucia. Il vaut mieux que que l'on se rapproche un peu de Ville Averse puisqu'ils aiment cet endroit. Suivez moi, c'est au bout de cette route.

Lucia marcha ainsi en compagnie des deux garçons, et elle les écouta raconter leur voyage depuis la région d'Unys. Ils étaient bien loin de chez eux, et ils étaient venus à Sahto pour découvrir de nouveaux lieux et de nouveaux Pokémons. Lucia les enviaient. Elle s'était toujours dit qu'un jour, elle aussi partirait en voyage dans une autre région. Son rêve était de pouvoir un jour défier le maître de la ligue de Kanto, mais elle en était encore bien loin. Mais elle n'eût pas le temps d'y songer bien longtemps, car Hubert la tira de ses pensées par un grand cri. Il s'arrêta net, le doigt pointé droit devant lui. La Ville Averse était en vue.
Ils accélérèrent le pas, pressé d'arriver.

On devrait trouver des Mystherbe dans le coin, dit Lucia. Il suffit de chercher un peu. Ils ne doivent sortir que quand il pleut, mais je pense qu'on peut en débusquer un.
Je te remercie de nous avoir conduits jusqu'ici Lucia, répondit Hubert. Ça faisait des heures qu'on tournait en rond. Est-ce que tu veux rester avec nous pour attraper un Mystherbe ?
Et bien... Je ne suis pas sûre... Il y a tellement de Pokémons que je n'ai pas encore vu, il y en a sûrement beaucoup d'autres ici. Je ne veux pas attraper le premier que je croiserai.
Oh, maintenant que j'y pense, ça pourra peut être t'intéresser, s'exclama Norbert. J'ai entendu dire que dans le bois qui se trouve après Ville Averse, on trouve, si on a de la chance, un Pokémon de type plante qui ressemble à une fée. Je ne suis pas sûr qu'il existe vraiment, mais un type m'a assuré en avoir vu un.
Qui ressemble à une fée? Je me demande quel Pokémon ça peut bien être... marmonna Lucia pour elle-même, perplexe.

Lucia hésitait. Elle pouvait choisir de rester avec Hubert et Norbert pour tenter de capturer un Mystherbe, mais cette histoire de Pokémon plante ressemblant à une fée l'intriguait. Peut-être devait-elle continuer sa route et partir à sa recherche ?


[img][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][/img]
avatar
Kurokame
Tavernier (Admin)

Messages : 48
Date d'inscription : 17/10/2014
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fiction de la semaine de Kuro

Message par Kurokame le 30/4/2015, 16:25

Chapitre 3

Résultat du vote de la semaine dernière : Doudouvet

Le choix de Lucia était fait, elle voulait en savoir plus sur ce mystérieux Pokémon. Le type fée, découvert assez récemment, était encore très peu connu, et c'était pour elle une chance inouïe. Si elle parvenait à trouver ce Pokémon et à le capturer, il serait un atout inestimable. Elle fit donc ses adieux à Hubert et Norbert, déçus de la voir partir, puis traversa Ville Averse sans traîner. Le seul intérêt du lieu était le lac Tarpaud, et elle n'avait rien à y faire. Cette ville ne possédait pas d'arène, et il y avait encore un bout de chemin à faire jusqu'à Agarat. Au centre de Ville Averse, un panneau indiquait la direction de la Route 02 et du bois. Elle fit un rapide détour dans le Centre Pokémon local pour requinquer Héricendre, puis, après réflexion, elle y acheta divers objets de soin. Le bois était peuplé d'insectes près à empoisonner ou paralyser Nova. Une fois ses courses terminées, elle prit la direction indiquée d'un pas assuré.

La Route 02 ressemblait à s'y méprendre à la Route 01, avec les mêmes herbes hautes et le même paysage vallonné et la même route qui y serpentait. Au loin, elle pouvait voir les hauts arbres du Bois aux Cèpes. Elle décida de ne pas perdre son temps dans les hautes herbes. Nova avait déjà fait beaucoup de combats, et les Pokémon sauvages que l'on pouvait trouver ici n'était pas beaucoup plus fort que les Fouinette de la première route. Elle croisa tout de même quelques Étourmi, et elle en profita pour faire combattre un peu Nova afin de la faire gagner en puissance. Elle était forte, mais elle ne parvenait pas encore à utiliser de capacité de type Feu, et Lucia était impatiente de la voir lancer sa première attaque Flammèche.
Le trajet se passa dans un calme relatif, seulement ponctué par quelques combats rondement menés, et l'orée du Bois aux Cèpes apparu. D'immenses arbres touffus, hauts de plusieurs mètres, se dressaient devant elle, et un petit sentier s'engouffrait dans le bois, disparaissant au milieu des arbres. Elle l'emprunta, un peu moins rassurée que sur la route.
Elle voyait à peine le ciel sous l'abondante frondaison, et quelques rayons de soleil traversaient parfois le feuillage pour venir se perdre au milieu des arbres. Elle avançait plutôt vite, mais avec prudence. Elle n'avait encore croisé aucun Pokémon, mais elle les entendait régulièrement bouger dans l'épaisse végétation, et elle ne doutait pas d'en croiser un assez rapidement. Nova, quant à elle, gambadait toujours derrière elle, visiblement ravie de cette promenade. Elle trottinait et reniflait sous les fourrés à la recherche d'on ne savait quoi. Un arbuste fini par attirer l'attention du petit Pokémon et elle posa ses pattes avant sur le tronc, étirant son nez pour capter l'odeur de sa proie. Le petit arbre abritait visiblement un Pokémon, dérangé par Nova, puisque celui-ci se mit à s'agiter de plus en plus fort. Nova grognait doucement, méfiante, mais son agressivité fut de courte durée. Un Balignon finit en effet par tomber de l'arbre, visiblement contrarié par l'intrus venu le déloger. Il tomba sur le Héricendre qui, pris de panique, lança une attaque Brouillard pour se défendre, à laquelle le Balignon répliqua en relâchant un nuage de Spore, puis profita de la débâcle générale pour s'enfuir.

Lucia vînt récupérer Nova en riant. La pauvre petite tremblait de peur, et elle lui octroya une caresse sur la tête pour la rassurer. Une fois son Pokémon remis de son aventure, Lucia reprit son chemin, flânant au hasard. Elle n'avait aucune idée de comment trouver ce Pokémon ressemblant à une fée, aussi elle en était réduite à compter uniquement sur sa chance. Elle croisa un nombre incalculable de Paras et de Trompignon, ainsi que quelques Balignon, et elle comprit bien vite pourquoi ce bois portait le nom d'un champignon. La plupart vaquaient à leurs occupations et s'enfuyaient dès qu'elle croisait leur chemin, mais elle dût quand même en affronter quelques-uns, plus téméraires que leurs compagnons, et Nova s'en sorti très bien. Mais malheureusement, elle n'avait croisé aucun Pokémon ressemblant à celui qu'elle cherchait.

Ce n'est qu'après plusieurs heures de recherche qu'elle reprit espoir. Après avoir croisé un énième Paras dans les sous-bois, elle pénétra dans une clairière où poussaient de nombreuses fleurs de toute les couleurs. Lucia trouva l'endroit charmant et s'avança, Nova trottant à sa suite, le nez en l'air. La dresseuse la laissa faire, croyant que son petit Pokémon avait reniflé un nouveau Balignon, mais quand Nova bondit dans un massif de fleurs avec un petit cri, la créature qui s'en échappa ne ressemblait à rien de ce qu'elle avait croisé jusqu'ici. Ni une ni deux, elle prit Nova dans ses bras et emboîta le pas au Pokémon inconnu, espérant pouvoir le rattraper. Celui-ci, apparemment très malin, ne sortait jamais à découvert et, prudent, passait d'un buisson à un autre, aussi Lucia ne parvenait à suivre sa trace que grâce aux éclairs blancs qu'elle percevait quand l'autre changeait de cachette.

La course poursuite dura un moment, mais Lucia tenait bon, ne se laissant pas distancer, et gagnant même peu à peu du terrain. Quand elle ne fut plus qu'à quelques mètres du fuyard, suivant son instinct, elle farfouilla dans son sac d'une main, tout en courant. Elle en tira une Poké Ball qu'elle lança sur le Pokémon, le touchant à la tête. Il entra instantanément dans la Poké Ball, qui atterrit doucement sur la mousse qui tapissait le sol. Elle remua plusieurs fois tandis que la créature qu'elle contenait se débattait pour s'échapper. Finalement, elle gagna le combat et se libéra. Mais tout n'était pas perdu, car le Pokémon se trouvait maintenant face à elle, l'air énervé par sa tentative de capture. Il fit face à Lucia, cette fois loin de toute idée de fuite, et prêt à en découdre.

Avant d'envoyer Nova, qui se tenait prête, elle sorti son Pokédex et le pointa vers le Pokémon afin d'obtenir quelques informations. Un texte s'afficha sur le petit écran : « Doudouvet, Pokémon à l'instinct grégaire, ils se collent les uns aux autres et finissent par former un gros nuage. »
Doudouvet, ainsi se nommait le Pokémon, était une petite boule de coton blanche de laquelle sortaient des bras ressemblant à des feuilles. Il avait également de petits yeux brillant de la couleur de l'ambre. C'était à n'en pas douter un type plante, mais il possédait également le type fée, comme l'avait dit Hubert. Ou bien Norbert ? Quoi qu'il en soit, elle voulait ce Pokémon.

Elle envoya Nova à l'attaque sans laisser à Doudouvet une nouvelle chance de s'enfuir. Elle commença par enchaîner plusieurs attaques Charge afin d'affaiblir son adversaire. Nova s'en sortait plutôt bien, et elle avait jusque là réussi à esquiver les attaques Vampigraine de Doudouvet.

Mais la chance tourna. Le Doudouvet, lassé d'être malmené, lança son attaque Vent Féerique qui toucha le petit Héricendre de plein fouet. Il profita de cette attaque pour enchaîner sur une nouvelle Vampigraine qui, cette fois, fit mouche.
Lucia encouragea son petit Pokémon tandis que l'énergie de celui-ci lui échappait pour venir donner des forces au Doudouvet, qui reprenait confiance. Nova, bien qu'affaiblie, ne renonçait pas, et elle lança une nouvelle attaque charge qui toucha sa cible, mais avec beaucoup moins de vigueur qu'elle ne l'aurait voulu. Lucia commençait à sérieusement s'inquiéter, et elle hésitait sur la marche à suivre. Elle était indécise, et c'est Nova qui trouva elle-même la solution.
Elle utilisa son attaque Brouillard, et elle se réfugia au centre de l'épaisse fumée qu'elle avait provoquée. De longues secondes s'écoulèrent, et Nova ne se montrait toujours pas. Lucia tenta de l'appeler, mais n'obtint pas de réponse. Elle cru voir quelque chose étinceler au milieu du brouillard, et elle cru tout d'abord que sa vue lui jouait des tours, mais le phénomène se reproduit. Elle réfléchit quelques instants puis comprit finalement. Elle s'écria :

- Nova, attaque Flammèches !

Le brouillard s'illumina de l'intérieur, et des boules de feu crépitantes en sortirent pour venir percuter de plein fouet le Doudouvet, surpris par ce retournement de situation. Très sensible aux flammes, le Pokémon ne put supporter une nouvelle salve de feu et il tomba à terre, épuisé. Lucia ne perdit pas de temps et elle lui lança à nouveau une Poké Ball. Comme la première fois, elle remua dans tous les sens sous les assauts de Doudouvet, mais avec de moins en moins de vigueur, jusqu'à s'immobiliser totalement. Lucia avait capturé un nouveau Pokémon.
Elle félicita tout d'abord Nova, la gratifiant d'une caresse, pis elle la fit rentrer dans sa Poké Ball pour la laisser se reposer, puis elle ramassa la Ball qui contenait son nouveau compagnon. Elle s'apprêtait à faire sortir le Doudouvet pour faire sa connaissance, mais un bruit attira son attention. Quelqu'un venait. Elle ne savait pas vraiment pourquoi, mais quelque chose la poussa à se cacher à l'écart du sentier, hors de la vue de ceux qui approchaient. Ce sont deux hommes qui débouchèrent sur l'étroit chemin, l'un d'âge mûr, et un deuxième bien plus jeune. Tous deux étaient tout de noir vêtus, et ils n'avaient vraiment pas l'air net. Lucia tendit l'oreille pour écouter leur conversation.

- Il doit être dans le coin, c'est sûr.
- Ça fait des heures qu'on tourne en rond, et on n'en a pas vu la moindre trace pourtant.
- Si tu veux être un jour autre chose qu'un sous-fifre, il va falloir que tu apprennes à être un peu plus patient. Je te dis qu'on va le trouver. De toute façon, pas le choix, si on rentre bredouille, le boss va vraiment pas être content, et je tiens pas à le voir énervé.
- Mouais, moi non plus.
- Alors arrête de te plaindre et ouvre l’œil. Il est pas loin, je le sens.

Une fois que les deux hommes furent assez loin d'elle, Lucia les suivit discrètement, maintenant suffisamment de distance entre elle et eux pour qu'ils ne se rendent pas compte de sa présence.
Ils tramaient quelque chose de louche, et elle allait découvrir ce que c'était.

[img][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][/img]
avatar
Kurokame
Tavernier (Admin)

Messages : 48
Date d'inscription : 17/10/2014
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fiction de la semaine de Kuro

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum